Fedora-fr

Subscribe to flux Fedora-fr
Les sujets les plus récents sur Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux.
Mis à jour : il y a 2 heures 23 min

Fedora 24 Beta est sortie

mar, 05/10/2016 - 16:18

En ce mardi 10 mai, les utilisateurs du Projet Fedora seront ravis d'apprendre la disponibilité de la Beta de la future Fedora 24.

Malgré les risques concernant la stabilité d’une version Beta qui persistent, il est important de la tester ! En rapportant les bogues maintenant, vous découvrirez les nouveautés avant tout le monde, tout en améliorant la qualité de Fedora 24 et réduisez du même coup le risque de retard. Les versions en développements manquent de testeurs et de retours pour mener à bien leurs buts.

La sortie finale est prévue à ce jour pour la mi-juin.

Voici les nouveautés annoncées pour cette version :

Bureautique
  • Mise à jour de Gnome en version 3.20 : amélioration de la session Wayland, édition de cartes et affichage des itinéraires en lien avec OpenStreetMap via le programme Cartes, affichage graphique de l'ensemble des raccourcis claviers, nouvel agencement de la liste des impressions, éditions des images dans Photos, nouvelle interface de recherche dans Fichiers, intégration de LibreOffice dans Documents, refonte de l'utilitaire dconf, etc. ;

  • Fedora peut être mis à niveau entièrement via Gnome Logiciels ;

  • Refonte graphique de LiveUSBTools pour créer les images installables par clés USB de Fedora sur Linux afin de simplifier l'installation de Fedora en utilisant un médium plus populaire que le CD (les versions pour Windows et Mac OS X sont finalement reportées) ;

  • NetworkManager progresse à la version 1.2 : nouvelle API pour les VPN, gestion de plusieurs VPN, gestion des connexions des conteneurs Docker ou LXC, interface textuelle plus lisible avec plus de couleurs et une meilleure autocomplétion au clavier ;

  • L'environnement de bureau de l'ordinateur OLPC profite de la version 0.108 de Sugar ;

  • Mise en place de QGnomePlatform : un utilitaire pour intégrer visuellement le thème des applications écrites avec Qt dans l'environnement Gnome, et ce sans les modifier ;

  • Création d'un nouveau Spin de Fedora, dédié à l'astronomie, comprenant entre autre un environnement KDE avec KStar, Stellarium et Celestia ;

  • L'outil de manipulation de photos brutes Darktable évolue en version 2.0, qui s'intègre mieux dans Gnome via GTK+ 3, ajoute la gestion des écrans à très haute résolution, possède une meilleure gestion des couleurs et des impressions, prend en charge de nouveaux modèles d'appareils photos, et arrête la distribution de la version 32 bits.

Administration système
  • Séparation dans le paquet systemd, la gestion des conteneurs via systemd se faisant au travers de systems-containers, et la gestion du matériel via le paquet systemd-udev ;

  • systemd ne relance les services qu'une fois ou deux lors d'une transaction RPM complète sur l'ensemble des paquets concernés et non pour chaque paquet concerné en cours de traitement ;

  • Ajout dans anaconda d'une API DBus autour des volumes logiques LVM ;

  • Distribution du logiciel sen, un utilitaire textuel pour gérer et surveiller les images Docker ;

  • livemedia-creator remplace livecd-creator qui sera plus générique (images pour périphériques ARM, LiveUSB, démarrage par PXE) et plus moderne avec une base en Python 3 au lieu de la version 2 ;

  • Kerberos prend en compte les règles génériques du système pour la conception des mots de passe ;

  • Pour le calcul des adresses IP, ipcalctool sera bientôt supprimé au profit d'ipcalc à cause de la redondance et du manque de support d'IPv6 ;

  • Fusion des utilitaires ping et ping6 autour d'un même utilitaire (ping) gérant les deux types d'adresses IP ;

Cloud
  • Ajout du très attendu OpenShift Origin dans Fedora pour le développement et le déploiement des services cloud ;

  • Ajout d'une entrée pour développeurs dans l'image de démarrage d'Atomic pour permettre de démarrer sans instancier un cloud ;

  • Les utilisateurs peuvent recevoir, pour plus de visibilité, la liste des mises à jour disponibles après leur connexion via les "messages du jour" ;

  • Les images Atomic peuvent bénéficier des espaces de stockages via glusterfs ou Ceph ;

  • Refonte des paquets autour du langage Python, tout ce qui est requis du langage par les programmes system-* importants ont été mis dans des paquets system-python afin d'éviter d'utiliser le paquet python en entier ;

Développement
  • L'agrégat de compilateurs GCC passe à la version 6 ;

  • Le langage Python se mue à la version 3.5 ;

  • Remplacement du projet Subs, un client pour services web SOAP en Python, par le fork initié par Jurko Gospodnetić pour faute de maintenance et le non support de Python 3 ;

  • Le langage de Google, Go, évolue à la version 1.6 ;

  • Le langage Ruby quant à lui fonce en version 2.3 ;

  • Le langage Erlang bénéficie de sa dernière version 18 ;

  • Un coup de fouet a été donné pour la distribution LaTeX TeXLive vers la version 2015 ;

  • La célèbre bibliothèque C++ Boost, a été boostée vers la version 1.60 ;

  • La bibliothèque standard du langage C GLibc se contente de la version 2.23 ;

  • Suppression dans GLibc de librtkaio qui ajoutait l'API POSIX concernant le temps réel notamment pour les entrées/sorties asynchrones, qui était trop peu utilisée ;

  • Abandon de la dépendance des modules PHP PECL avec le paquet php-pear, projet qui devient obsolète ;

  • Les amateurs de la bibliothèque de Qt profiteront du remplacement de QtWebKit par QtWebEngine, qui est enfin disponible dans les dépôts ;

  • La plateforme de serveurs JavaScript, Node.js, découvre la véritable réponse 4.2 ;

  • Mise à jour de la plateforme de développement .NET Mono 4.2 ;

  • Ajout et activation du ramasse miette Shenandoah 1.0 à OpenJDK qui met en pause moins longtemps le programme pour nettoyer la mémoire de ce dernier ;

  • Fedora ajoute la prise en charge des environnements de développement pour le composant BBC Micro Bit, dédié à l'apprentissage de l'informatique au Royaume-Uni ;

Internationalisation
  • Ajout de méta paquets RPM et utilisation d'un nouveau champ du format RPM pour installer automatiquement les paquets de traduction des logiciels sur votre machine. Il doit remplacer à terme le greffon dnf-langpack qui effectuait cette tâche imparfaitement ;

  • Séparation des paquets de Glibc contenant les langues : un paquet par langue, pour un système plus léger (particulièrement utile pour les versions Server et Cloud) ;

  • Mise à jour du composant ibus-fbterm de la suite IBus à la version 1.5 afin de profiter d'IBus dans les environnements purement textuels ;

Si l'aventure vous intéresse, les images sont disponibles par Torrent et sur le site officiel.
En cas de bogue, n'oubliez pas de relire la documentation pour signaler les anomalies sur le BugZilla ou de contribuer à la traduction sur Zanata.

Bons tests à tous !

Fedora 24 Alpha est disponible !

mar, 03/29/2016 - 22:24

En ce mardi 29 mars, les utilisateurs du Projet Fedora seront ravis d'apprendre la disponibilité de l'Alpha de la future Fedora 24.

Malgré les risques concernant la stabilité d’une version Alpha, il est important de la tester ! En rapportant les bogues maintenant, vous découvrirez les nouveautés avant tout le monde, tout en améliorant la qualité de Fedora 24 et réduisez du même coup le risque de retard. Les versions en développements manquent de testeurs et de retours pour mener à bien leurs buts.

Notons que Wayland ne sera pas activé par défaut, mais Fedora 24 ambitionne d’être complètement fonctionnelle avec celui-ci. Ce changement majeur viendra par défaut avec Fedora 25. Un effort immense a été fait pour gommer les différences fonctionnelles avec la session X.org, mais cela s'est avéré insuffisant. Cependant l'expérience utilisateur n'a jamais été aussi respectée qu'avec ces améliorations, si vous souhaitez donner un coup de main, n'hésitez pas à lancer Gnome avec Wayland ce qui est proposé en option dans votre gestionnaire de session (GDM pour Fedora Workstation).

Voici les nouveautés annoncées pour cette version :

Bureautique
  • Mise à jour de Gnome en version 3.20 : amélioration de la session Wayland, édition de cartes et affichage des itinéraires en lien avec OpenStreetMap via le programme Cartes, affichage graphique de l'ensemble des raccourcis claviers, nouvel agencement de la liste des impressions, éditions des images dans Photos, nouvelle interface de recherche dans Fichiers, intégration de LibreOffice dans Documents, refonte de l'utilitaire dconf, etc. ;

  • Fedora peut être mis à niveau entièrement via Gnome Logiciels ;

  • Mise en avant et refonte graphique de LiveUSBTools pour créer les images installables par clés USB de Fedora sur Windows, Linux et Mac OS X afin de simplifier l'installation de Fedora en utilisant un médium plus populaire que le CD ;

  • NetworkManager progresse à la version 1.2 : nouvelle API pour les VPN, gestion de plusieurs VPN, gestion des connexions des conteneurs Docker ou LXC, interface textuelle plus lisible avec plus de couleurs et utilisation d'une nouvelle bibliothèque graphique ;

  • L'environnement de bureau de l'ordinateur OLPC profite de la version 0.108 de Sugar ;

  • Mise en place de QGnomePlatform : un utilitaire pour intégrer visuellement le thème des applications écrites avec Qt dans l'environnement Gnome, et ce sans les modifier ;

  • Création d'un nouveau Spin de Fedora, dédié à l'astronomie, comprenant entre autre un environnement KDE avec KStar, Stellarium et Celestia ;

  • L'outil de manipulation de photos brutes Darktable évolue en version 2.0, qui s'intègre mieux dans Gnome via GTK+ 3, ajoute la gestion des écrans à très haute résolution, possède une meilleure gestion des couleurs et des impressions, prend en charge de nouveaux modèles d'appareils photos, et arrête la distribution de la version 32 bits.

Internationalisation
  • Ajout de méta paquets RPM et utilisation d'un nouveau champ du format RPM pour installer automatiquement les paquets de traduction des logiciels sur votre machine. Il doit remplacer à terme le greffon dnf-langpack qui effectuait cette tâche imparfaitement ;

  • Séparation des paquets de Glibc contenant les langues : un paquet par langue, pour un système plus léger (particulièrement utile pour les versions Server et Cloud) ;

  • Mise à jour du composant ibus-fbterm de la suite IBus à la version 1.5 afin de profiter d'IBus dans les environnements purement textuels ;

Administration système
  • Fusion des utilitaires ping et ping6 autour d'un même utilitaire (ping) gérant les deux types d'adresses IP ;

  • Séparation dans le paquet systemd, la gestion des conteneurs via systemd se faisant au travers de systems-containers, et la gestion du matériel via le paquet systemd-udev ;

  • systemd ne relance les services qu'une fois ou deux lors d'une transaction RPM complète sur l'ensemble des paquets concernés et non pour chaque paquet concerné en cours de traitement ;

  • Ajout dans anaconda d'une API DBus autour des volumes logiques LVM ;

  • livemedia-creator remplace livecd-creator qui sera plus générique (images pour périphériques ARM, LiveUSB, démarrage par PXE) et plus moderne avec une base en Python 3 au lieu de la version 2 ;

  • Kerberos prend en compte les règles génériques du système pour la conception des mots de passe ;

  • Pour le calcul des adresses IP, ipcalctool sera bientôt supprimé au profit d'ipcalc à cause de la redondance et du manque de support d'IPv6 ;

  • Distribution du logiciel sen, un utilitaire textuel pour gérer et surveiller les images Docker ;

Cloud
  • Ajout du très attendu OpenShift Origin dans Fedora pour le développement et le déploiement des services cloud ;

  • Ajout d'une entrée pour développeurs dans l'image de démarrage d'Atomic pour permettre de démarrer sans instancier un cloud ;

  • Les utilisateurs peuvent recevoir, pour plus de visibilité, la liste des mises à jour disponibles après leur connexion via les "messages du jour" ;

  • Refonte des paquets autour du langage Python, tout ce qui est requis du langage par les programmes system-* importants ont été mis dans des paquets system-python afin d'éviter d'utiliser le paquet python en entier ;

  • Les images Atomic peuvent bénéficier des espaces de stockages via glusterfs ou Ceph ;

Projet Fedora
  • Koji peut générer des dépôts avec des paquets RPM signés, permettant d'unifier nombre de procédures et d'outils en son sein ;

  • Mise à disposition d'images officielles de Fedora à base de couches d'images Docker : cela permettra à terme de faciliter le déploiement d'applications via un conteneur Docker par Fedora elle même ;

  • Réécriture de pungi, qui sert à réaliser les images de Fedora, avec une amélioration des performances permettant de réaliser des images plus souvent, avec les logs publics et de manière plus distribuée ;

  • Ajout du programme web Product Definition Center : remplace l'ensemble des scripts chaotiques (Python, Shell ou Perl) qui servaient à définir et générer les différentes images officielles du projet. La nouvelle architecture pour réaliser cela sera du type MVC, et ce programme correspond à la partie Model de la procédure ;

Développement
  • L'agrégat de compilateurs GCC passe à la version 6 ;

  • Le langage Python se mue à la version 3.5 ;

  • Remplacement du projet Subs, un client pour services web SOAP en Python, par le fork initié par Jurko Gospodnetić pour faute de maintenance et le non support de Python 3 ;

  • Le langage de Google, Go, évolue à la version 1.6 ;

  • Le langage Ruby quant à lui fonce en version 2.3 ;

  • Le langage Erlang bénéficie de sa dernière version 18 ;

  • Un coup de fouet a été donné pour la distribution LaTeX TeXLive vers la version 2015 ;

  • La célèbre bibliothèque C++ Boost, a été boostée vers la version 1.60 ;

  • La bibliothèque standard du langage C GLibc se contente de la version 2.23 ;

  • Suppression dans GLibc de librtkaio qui ajoutait l'API POSIX concernant le temps réel notamment pour les entrées/sorties asynchrones, qui était trop peu utilisée ;

  • Abandon de la dépendance des modules PHP PECL avec le paquet php-pear, projet qui devient obsolète ;

  • Les amateurs de la bibliothèque de Qt profiteront du remplacement de QtWebKit par QtWebEngine, qui est enfin disponible dans les dépôts ;

  • La plateforme de serveurs JavaScript, Node.js, découvre la véritable réponse 4.2 ;

  • Mise à jour de la plateforme de développement .NET Mono 4.2 ;

  • Ajout et activation du ramasse miette Shenandoah 1.0 à OpenJDK qui met en pause moins longtemps le programme pour nettoyer la mémoire de ce dernier ;

  • Fedora ajoute la prise en charge des environnements de développement pour le composant BBC Micro Bit, dédié à l'apprentissage de l'informatique au Royaume-Uni ;

Si l'aventure vous intéresse, les images sont disponibles par Torrent.
En cas de bogue, n'oubliez pas de relire la documentation pour signaler les anomalies sur le BugZilla ou de contribuer à la traduction sur Zanata.

Bons tests à tous !

Fedora 24 et sa traduction

ven, 03/11/2016 - 00:35

Bonjour à tous,

Voici quelques informations sur la préparation de Fedora 24, notamment concernant la traduction.


Synthèse :
* Fedora 24 inclura l'installation automatique des paquets de langue avec les logiciels (ex : LibreOffice en Français)
* 29 mars : journée de test des traductions pour la version Alpha de Fedora 24
* période du 21-27 : période de focalisation sur  la traduction


Version complète :

Mardi 8 mars dernier, nous avons passé plusieurs étapes notamment « Alpha Freeze » et « Software String Freeze » !
Cela signifie que les paquets présents sur les dépôts Rawhide sont désormais ceux de Fedora 24.

Il y a plusieurs étapes importantes à venir, nous allons nous focaliser sur ce qui est spécifique à la version française.
Le changement qui nous intéresse particulièrement est un changement qui permet d'inclure dans les RPM les paquets dépendants spécifiquement à une langue, ce qui est à tester est précisé sur cette page


La journée de test des traductions de Fedora 24-Alpha aura lieu le 29 mars

C'est l'occasion de découvrir les nouveautés mais aussi de découvrir les bugs ;). Nous vous invitons donc à télécharger les images, à paramétrer la distribution en français puis à vérifier que tous les outils de base sont correctement traduits.
Les outils de base sont identifiés sur cette page mais peuvent également être les logiciels majeurs mais fournis par d'autres communautés (se rapprocher d'elles).

Si ce n'est pas le cas, vous pouvez :
* bien : créer un ticket sur Bugzilla (Classification : Fedora, Product : Fedora Localization, Component : French [fr])
* mieux encore : aller directement corriger sur Zanata et le signaler sur le ticket bugzilla


Au préalable, un "sprint virtuel", c'est-à-dire une période sur laquelle toutes les équipes se focalisent sur la traduction, aura lieu dans les prochaines semaines, à priori du 21 au 27 mars

Pour rappel, quelques liens utiles :
* la page de l'équipe de traduction française
* le planning complet lié à la sortie de Fedora 24

Merci pour vos contributions, n'hésitez pas à contacter jibecfed (jean-baptiste@holcroft.fr) en cas de questions sur la traduction.