Gnome 3 ou Unity?

En tant qu'ancien ubuntero et un Gnome fun j'ai bien apprécié l'adoption de Gnome 3 en douceur dans la nouvelle version Fedora 15 car Unity, la nouvelle interface d'Ubuntu, a été très controversée, même avant sa sortie. Beaucoup de gens la critiquent simplement parce qu'ils n'aiment pas le changement, et d'autres le font parce qu'ils pense que le changement va dans la mauvaise direction. D'autres vont dire que Unity est la meilleure chose qui soit arrivée à des interfaces informatiques depuis Xerox a inventé l'interface ordinateur. J'ai tendance à croire que Unity est assez bonne, mais comme toute autre interface, il aspire à sa propre manière.
Voici quelques défaillances que j'ai trouvé dans Unity :.

  • Stabilité:
  • Unity est une interface boguée. Je sais que certains d'entre vous diront que les bugs seront nettoyés avec le temps, mais il serait très utile si Unity était vraiment stable.

  • Beauté:
  •  le thème Ambiance n'est pas aussi mauvais, mais en aucun cas il peut concurrencer Windows 7, Mac OS X, ou même des thèmes par défaut de KDE 4. Le contraste entre le blanc et le noir dans le thème est difficile à enlever, et je dois admet qu'il présente certains avantages, mais la plupart du temps, il semble pas juste, Certaines applications, comme Ubuntu One, parviennent à utiliser le thème à leur avantage, mais la plupart des applications n'en profitent pas amplement.

  • Vitesse :
  •  L'équivalent Dash-Unity au menu des applications est lent, et ouvrir une application ou un fichier avec est frustrant. Je dois attendre à chaque fois que je clique sur le bouton "home", puis quand je recherche pour la demande, et puis quand je sélectionne l'application. Dans le menu GNOME traditionnels J'avais l'habitude de le faire en un seul mouvement,

  • Efficacité:
  •  Le tableau de bord est très mal en termes de conception d'entrée d'utilisateur. Certaines tâches sont plus rapides lorsque sont lancées avec la souris et d'autres avec le clavier, ce qui signifie que vous devez passer entre les méthodes de saisie pour faire avancer les choses.

  • Cohérence:
  •  L'interface Unity est très inconstante. Il existe trois différents types de barres de défilement que vous trouverez dans Ubuntu et les applications sont écrites avec différents toolkits qui suivent des principes de conception différents, j'ai eu la surprise de réduire une application qui disparaît tout simplement et pour la fermer j'ai dû passer par les commandes shell,

  • Simplicité:
  •  Le menu de l'application Unity est source de confusion. Il est invisible, ce qui signifie que vous ne saurez jamais où le menu que vous voulez est jusqu'à ce que votre souris survole la fenêtre de l'application. Le pire est que certaines applications n'utilisent pas le menu, mais vous ne pouvez pas le savoir jusqu'à ce que vous mettez la souris sur, j'ai eu personnellement la surprise de la disparition du menu du simulateur OMNeT++ et je n'arrive pas à le faire apparaître sur Unity jusqu'à l'écriture de ces lignes.

    Commentaires

    On vous remercie elinuxo pour cet article de synthèse , qui lance un débat sur l'apparition de ces nouveaux bureaux.

    On vas lancer incessamment un sondage sur ce thème

     

    Merci encore une fois elinuxo.

    Personnellement, j'ai utilisé Ubuntu sur mon poste de travail pendant quelques mois car je voulais être sous un système debien-like et j'appréciais l'effort esthétique d'Ubuntu.

    Avec l'arrivé d'Unity, j'ai voulu changer de distribution à défaut de changer simplement d'environnement de travail pour la simple raison que je voulais depuis un moment retourner sous Archlinux que je trouve bien plus rapide et pratique qu'Ubuntu.